CHARLES BLÉ GOUDÉ N’EST PAS RÉFUGIÉ AU SIÈGE DE L’ONUCI


Le leader de la galaxie patriotique, Charles Blé Goudé, ne s’est pas réfugié au siège de l’Onuci, a-t-on appris de source proche des jeunes patriotes.
Hier, abidjan.net annonçait que Blé Goudé avait trouvé refuge au siège de l’Onuci à Abidjan. Selon nos sources, il n’en est rien. C’est de la pure intoxication tout comme il est faux que le général Philippe Mangou serait actuellement en fuite à l’ambassade d’Afrique Sud à Abidjan.
Il avait aussi été annoncé hier que le Président Gbagbo était en fuite dans une ambassade étrangère. Ce dernier a dû faire une apparition à la télévision ivoirienne RTI entouré de son épouse Simone et de quelques proches.

La coalition des forces du mal contre la Côte d’Ivoire ne s’en remet pas de son échec d’hier. Selon leur plan machiavélique, le pouvoir du président Gbagbo devait tomber hier, mais hélas, mille fois hélas pour eux car l’éternel veille sur le peuple de Côte d’Ivoire. Malgré toute l’armada mobilisée et les moyens humains déployés ces forces n’ont pu venir à bout des soldats rester loyaux au Président.

Si les partisans d’Alassane Ouattara appuyés par leurs alliés, ont occupé sans résistance les villes de l’intérieur du pays, leur offensive dans la capitale se heurte à une farouche opposition des FDS. Les forces Pro-Ouattara, soutenues par leurs alliés de la Licorne et de l’ONUCI, ont échoué dans leur tentative de prise de la télévision nationale. Les combats d’une violence extrême, ont endommagé certaines installations de la RTI, provoquant la suspension des émissions de la télévision. Une occasion toute trouvée par le camp ouattara et les médias français qui lui sont prochent de faire croire à l’opinion internationale et à ses partisants que ses rebelles avaient pris position des locaux de la télévision et radion nationale.

Ce mensonge fut découvert ce vendredi lorsqu’aux environs de 19h La Radiodiffusion télévision ivoirienne ( Rti) a recommencé à diffuser son signal en présentant les mêmes émissions patriotiques et republicaines.

Ce qui est un échec patent pour les forces pro-ouattara qui ont enrégistré beaucoup de morts, dont 14 soldats de race blanche couchés non loin de la télévision nationale.

Les rebelles de ouattara avec leurs soutiens internationaux avaient pensé qu’avec le ralliement de certains généraux et autres officiers déserteurs, qu’ils obtiendraient facilement la capitulation des FDS.

Ils avaient pensés et espérer à tord que l’armée Ivoirienne n’étaient pas assez professionnelle et qu’elle ferait du suivisme. Ils viennent de se rendre compte que les soldats Ivoiriens ne sont pas tous des ‘’vendus’’. Ils ont appris aujourd’hui à leur dépend que les Africains savent aussi être déterminé.

La France tenait coûte que coûte à installer Ouattara parce que son mandat à la Présidence du conseil de sécurité de l’ONU arrivait à expiration hier nuit. Elle pleuré car elle n’a pu assouvir son dessein avant que la présidence ne passe entre les mains de la Russie.

La Ruissie d’ailleurs vient d’exiger l’interdection aux forces onusiennes stationnées en Côte d’ivoire de survoler l’espace aérien de ce pays.

L’une des plus grandes leçons apprise par ces forces du mal aujourd’hui est que rien ne peut contre un peuple déterminé, jaloux de sa liberté et qui de plus a mis sa foi en Dieu.

Source: abidjandirect.net

Publicités