Le Senateur Americain J. INHOFE invite les Etats-Unis à changer de position sur la crise en Cote d’Ivoire

Inhofe.jpg
Dans la crise post-électorale qui menace de créer une guerre civile en Côte-d’Ivoire, le sénateur Americain Jim Inhofe (R-Okla), un membre influant du Comité de Forces armées de Sénat (SASC) et un membre du Comité de Relations avec l’étranger de Sénat (SFRC), a invité hier le Secrétaire D’État Hillary Clinton à planifier une nouvelle position américaine qui exige de nouvelles élections en Côte-d’Ivoire pour aller à la paix.
Inhofe, qui a voyagé largement sur le continent Africain pendant les quinze ans passés, y compris neuf voyages en Côte-d’Ivoire, a écrit pour la deuxième fois à Clinton quant à cette question.
Par sa lettre à Clinton, Inhofe a dit, « Je suis conscient que ma position diffère de celui de l’Administration d’Obama, qui a reconnu Alassane Ouattara comme le gagnant. Je demande, cependant, QUE VOUS CHANGEZ VOTRE POSITION DANS LA LUMIERE DE L’EVIDENCE QUE J’AI FOURNI ET QUE VOUS APPELEZ A UNE NOUVELLE ELECTION. Un tel changement ne serait pas vu comme contradictoire, mais une réévaluation sage dans la lumière de nouvelle preuve présentée. C’est aussi compatible avec notre dédicace américaine au principe que des œuvres de la démocratie le mieux quand cela des œuvres pour tout et pas pour certains. Je suis convaincu que c’est seulement par une nouvelle élection que le peuple de la Côte-d’Ivoire mettra fin au carnage croissant et empêchera une autre guerre civile en assurant des élections libres et justes. »
Publicités