ACCUSÉ D`AVOIR RALLIÉ LE CAMP OUATTARA, LE GÉNÉRAL KASSARATÉ PARLE


http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSV2mJh2x8aUMHDe8jY3D-eZ3dXkdimemyjvyhz68YM0bDZcSTZhJJ0C2mwAccusé à tort ou à raison d’être une taupe au profit d’Alassane Ouattara, déclaré vainqueur aux élections présidentielles par la Commission électorale indépendance (Cei), le général de corps d’Armée Edouard Tiapé Kassaraté a bien voulu nous recevoir le mardi 30 mars 2011, à son bureau du Commandement supérieur de la gendarmerie au Plateau après une entrevue avec le ministre de la Défense Alain Dogou.

Considéré comme l’un des piliers du régime de Laurent Gabgo, déclaré vainqueur par le Conseil constitutionnel, le Commandant supérieur de la gendarmerie nationale réagit dans ce bref entretien.

Mon général, pourquoi avez-vous trahi le président Laurent Gbagbo au profit du président Ouattara?
Ah bon! C’est vous qui me l’apprenez.

C’est justement ce que pense l’opinion?
Vous savez, il y a tellement de rumeurs que je n’ai pas à imaginer ce que pense l’opinion. A preuve, vous m’avez trouvé à mon bureau.

Comment, alors, justifiez-vous que des villes tombent, les unes après les autres, aux mains de vos ennemis qui sont, dit-on, déjà à Abidjan?
C’est peut-être un constat que vous faites sur le terrain mais, en tant que militaire, excusez-moi de ne pas en dire davantage. Je pense que pour toute explication, il faut se référer à l’état-major.

Nous avons vu le ministre de la Défense sortir de votre bureau. De quoi avez-vous parlé?
Nous avons parlé de la situation. C’est une stratégie militaire que je n’ai pas à déballer ici.

Nous avons appris que vous être assigné en résidence surveillée?
Je suis à mon bureau où vous m’avez trouvé. Vous voyez bien que je suis à mon bureau et je dors à Agban.

Publié par Soir Info le jeudi 31 mars 2011 

Publicités