Catastrophe nucléaire. La situation "imprévisible" et "précaire" à Fukushima

25 mars 2011 à 16h06

Deux semaines après le séisme et le tsunami qui ont déjà fait au moins 10.000 morts au Japon, les travaux se poursuivent à Fukushima où la situation demeure »imprévisible », selon le Premier ministre japonais, et encore très « précaire », selon l’IRSN. A Tokyo, les conditions de vie risquent ausso de se compliquer avec l’annonce de risques de pénuries d’électricité l’été prochain, alors que des traces de radioactivité ont été relevées dans des légumes produits à la périphérie de la mégalopole. [Vidéos]

15 H: Vers la signature d’un accord de libre-échange entre l’UE et le JaponLes dirigeants européens se sont dits prêts à « renforcer » leur relation avec le Japon notamment « à travers le lancement possible de négociations » pour un accord de libre-échange. Cet accord pourrait se nouer lors du sommet prévu en mai prochain. Cela se fera à condition que le Japon « veuille s’attaquer » chez lui à la question des barrières commerciales et de la restriction de l’accès aux marchés publics, ont-il néanmoins précisé les dirigeants de l’UE.

14H : Nicolas Sarkozy annonce que les centrales qui ne sont pas sûres seront ferméesLe président Nicolas Sarkozy a annoncé que les centrales qui ne passeront pas les tests engagés par l’Union européenne seront fermées.

13H30 :  Si une centrale française ne passe pas les tests de résistance, elle sera fermée, annonce Sarkozy
13H : La situation des trois réacteurs de Fukushima reste très précaire selon l’IRSNLa situation de trois réacteurs de la centrale japonaise de Fukushima reste précaire et « cette précarité devrait durer des
semaines, voire des mois », indique l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

12H30 : 150 t d’aide humanitaire et technique envoyés par la FranceLa France a fait parvenir 150 tonnes d’aide humanitaire et technique d’urgence au Japon pour les zones sinistrées du nord-est. Paris a également proposé au gouvernement japonais son expertise en matière de gestion de crise nucléaire.

12H : La situation à Fukushima reste « imprévisible », indique le Premier ministre japonais, Naoto Kan

11H55 : L’UE veut « éliminer » ses installations nucléaires les plus vulnérables  L’Union européenne a décidé de se préoccuper de son parc de centrales nucléaires en prévoyant des tests de sécurité pour éliminer les installations « les plus vulnérables » afin de limiter les risques d’un accident comme celui vécu par le Japon. Le principe de ces contrôles doit être entériné par les dirigeants de l’UE ce vendredi.

11H35 : Les opérations de refroidissement pourraient prendre encore un mois
Les opérations de refroidissement de la centrale de Fukushima pourraient prendre encore un mois, a reconnu l’opérateur du site, qui a évoqué de possibles dommages sur la cuve d’un réacteur.

10H35 : Des produits alimentaires en provenance du Japon interdits en ChineLa Chine a interdit l’importation des légumes, de fruits et de produits de l’aquaculture en provenance de plusieurs
préfectures proches de la centrale de Fukushima, a annoncé l’administration chargée de la sécurité des produits alimentaires.

10H25 : De forts risques de pénurie d’électricité cet été à Tokyo Tepco, la compagnie d’électricité de la région de Tokyo, rencontre toujours des difficultés pour alimenter en énergie Tokyo. Et cette situation devrait empirer cet été lors du pic de consommation lié à l’utilisation des climatiseurs.

9H50 : Tepco sommé d’améliorer la sécurité des techniciens intervenant dans le centrale de FukushimaLes autorités japonaises ont ordonné à Tepco, l’opérateur de la centrale accidentée de Fukushima, d’améliorer les
conditions de sécurité des techniciens, après que trois d’entre eux, mal équipés, ont été irradiés.[Lire le reportage sur les travailleurs de la centrale]
9H45 : Du césium radioactif détecté dans une variété de légume cultivée à TokyoUn niveau anormalement élevé de césium radioactif a été détecté dans un légume à feuilles vertes, le komatsuna, cultivé dans un centre de recherche d’Edogawa, et non destiné à l’alimentation, à la périphérie de Tokyo, a indiqué le ministère japonais de la Santé.

8H23.  Fukushima: la cuve du réacteur 3 peut-être endommagéeLa cuve 3 qui contient les barres de combustible est peut être endommagée, selon Tepco. « Des substances radioactives se sont échappées loin du réacteur », a de son côté expliqué Hideyuki Nishiyama, porte-parole de l’Agence japonaise de sûreté nucléaire.

7H03. Radioactivité: deux Japonais hospitalisés à leur arrivée en ChineDeux Japonais ont été hospitalisés après leur arrivée mercredi en Chine en provenance de Tokyo sur un vol commercial parce qu’ils présentaient « un grave » taux de radioactivité.

5H38 Fukushima: les opérations de refroidissement pourraient durer encore un moisAprès l’irradiation, hier, de trois employés,  Tepco communiqué sur la durée du chantier :  « Nous en sommes encore à évaluer les dégâts sur la centrale et nous ne pouvons par fixer une date à laquelle les équipements de refroidissement
vont fonctionner. Cela pourrait prendre encore plus d’un mois, qui sait

5H00. L’accident de Fukushima relevé à 6 sur l’échelle de 0 à 7 ? L’Agence japonaise de sûreté nucléaire a par ailleurs annoncé qu’elle n’écartait pas la possibilité de relever le niveau de l’accident de Fukushima, actuellement fixé à 5 sur une échelle de 0 à 7.

4H30. L’arrosage se poursuit sur les réacteurs, 1, 2 et 4 mais est suspendu sur le réacteur 3Les opérations visant à relancer les systèmes de refroidissement ont été partiellement suspendues après l’irradiation annoncée hier de trois employés travaillant dans un bâtiment abritant la turbine, distinct du bâtiment du réacteur 3. Le courant a été en partie rétabli dans la salle de contrôle des réacteurs 1 et 3, mais le système de refroidissement n’a toujours pas été relancé.

2H29. Birmanie : au moins 60 morts dans le séismeLe séisme de magnitude 6,8 qui a frappé l’Est de la Birmanie hier soir et qui a été ressenti dans toute la péninsule indochinoise et en Chine, a fait au moins 60 morts dans le pays.

2H25. Le nombre de morts confirmés dépasse les 10.000Le nombre de morts confirmés du séisme et du tsunami a dépassé les 10.000, deux semaines exactement après la catastrophe. La police fait état de 10.035 morts et de  17.443 personnes portées disparues. Le nombre de blessés s’établit à 2.775.

Le réacteur 3 « peut-être endommagé »

Images NHK, reprises pas euronews
Publicités