La diaspora nigériane à la CEDEAO: « Trouvez une solution pacifique à la crise ivoirienne »


La diaspora nigériane en Côte d’Ivoire a invité, le lundi 21 mars 2011 au cours d’un point de presse à Marcory, la CEDEAO à trouver une solution pacifique à la crise ivoirienne. «La CEDEAO doit trouver une solution pacifique à la crise ivoirienne dans l’intérêt des ses populations en Côte d’Ivoire et des Ivoiriens», a indiqué le président du Conseil d’administration de la diaspora nigériane, Don Alexander, par ailleurs vice-président de la Commission internationale de la paix (CIP). Il a déploré le climat socio-politique délétère, avant d’inviter les jeunes à éviter le piège de la politique qui ne constitue pas la principale activité en Côte d’Ivoire. «En tant que vice-président de la CIP en Afrique, nous n’avons pas pu travailler compte tenu de la crise que vit le pays. Or, nous avons un grand rôle à jouer dans la résolution de cette crise. Mais avec l’exacerbation de la violence, nos partenaires qui doivent venir nous aider à trouver des solutions ne peuvent le faire», a-t-il invité. Le PCA de la diaspora nigériane dit avoir fait venir en Côte d’Ivoire 18 journalistes, dans le mois de février, pour venir observer la crise ivoirienne que vit les ressortissants nigérians sur le sol ivoirien. Cela, a-t-il fait remarquer, parce qu’il y a des rumeurs qui circulent au Nigeria relatives à une prétendu massacre de leurs ressortissants en Côte d’Ivoire. «Je demande pardon aux politiciens parce que si nous mourons tous, ils n’auront personne à diriger. C’est vrai qu’il y a un eu gagnant à l’issue de la présidentielle et un perdant, mais si le pays brûle, nous allons tous mourir», a-t-il annoncé, avant d’indiquer : «dans les jours a venir, je vais convoquer une grande rencontre avec tous les présidents et dirigeants des communautés vivant sur le sol ivoirien à une réunion de concertation pour trouver une solution favorable à cette crise».
Y.D
Source : L’Inter
Publicités