En direct : la situation au Japon

chinejapon

19h05 – Paris. La France demande à la Commission européenne d’imposer un « contrôle systématique » sur les importations de produits frais en provenance du Japon.

Voici le fil des événements après le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé le Japon vendredi 11 mars

Mardi 22 mars :

19h20 – Tokyo Des substances radioactives en quantité supérieure aux normes légales ont été détectées dans des brocolis et du lait cru dans des zones proches de la centrale nucléaire de Fukushima annonce l’agence de presse Kyodo.

19h05 – Paris La France, par la voie du ministre de l’Agriculture, demande à la Commission européenne d’imposer un « contrôle systématique » sur les importations de produits frais en provenance du Japon aux frontières de l’Union européenne.

19h05 – Paris François Fillon s’exprimera mercredi soir devant la communauté japonaise de Paris, afin d’exprimer l' »attention », l' »affection » et la « solidarité » de la France, après le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars.

18h45 – Vienne Les enceintes de confinement des réacteurs de la centrale japonaise de Fukushima, où les autorités tentent d’empêcher un accident majeur depuis le séisme du 11 mars, ne sont pas gravement endommagées, malgré la poursuite des rejets radioactifs indique l’AIEA.

17h45 – Paris Les sénateurs français observe, à l’ouverture du débat sur l’intervention militaire en Libye, une minute de silence en hommage aux victimes du séisme au Japon.

17h30 – Paris  La Commission de  Recherche et d’Information  Indépendantes sur la Radioactivité indique que le risque d’irradiation par les masses d’air contaminé sera négligeable lors du passage du panache radioactif qui devrait atteindre la France à partir du 23 ou du 24 mars. (voir le communiqué)

17h25 – Vancouver  Une hausse minime de la radioactivité a été détectée par Santé Canada le long de la côte de la Colombie-Britannique. Gary Holub, le porte-parole de Santé Canada  assure que ces taux de radiation ne posent aucun risque pour la santé publique, selon radio-canada.

16h55 – Rome L’Italie va décider mercredi en Conseil des ministres un moratoire d’un an sur ses projets de retour au nucléaire, déclare le ministre du Développement économique, Paolo Romani.

16h40 – Osaka L’électricité a en partie été rétablie dans la salle de contrôle du réacteur 3 de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, dans le nord-est du Japon, les éclairages ayant été allumés, a indique officiellement l’exploitant du site, Tokyo Electric Power (Tepco).

16h15 – Chateauroux Un avion-cargo Antonov 225 affrété par la France avec à son bord près de 150 tonnes d’aide d’urgence pour le Japon, décolle de l’aéroport de Chateauroux (Indre), selon un correspondant de l’AFP sur place.

15h40 – Paris Le développement à l’international des enseignes françaises du textile sera affecté par les catastrophes survenues au Japon, prévoit l’Institut français de la mode (IFM) dans sa lettre économique mensuelle.

15h25 – Fukushima L’électricité en partie rétablie dans salle de contrôle du réacteur 3 de la centrale Fukushima.

15h05 – Paris Le gouvernement renforce depuis quelques jours les contrôles sur les produits alimentaires en provenance du Japon, indique à l’AFP le secrétaire d’Etat à la Consommation Frédéric Lefebvre.

14h40 – Paris L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire fait le point sur la situation : Point de situation du 21 mars 2011 à 15 heures

14h25 – Paris La Fondation française Casques Rouges, qui plaide pour la création d’une « force internationale humanitaire de réaction rapide », lance missing.net, un « moteur de recherche humanitaire » pour retrouver les disparus dans le monde, en commençant par le Japon.

12h25 – Paris Les personnes ayant séjourné au Japon et de retour en France qui pourraient craindre d’avoir été exposées aux radiations peuvent se voir proposer, après expertise, « un examen anthroporadiamétrique », indique l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

12h20 – Fukushima L’augmentation de la température autour du coeur du réacteur n°1 est une source d’inquiétude à la centrale nucléaire de Fukushima, déclare l’opérateur de la centrale, Tokyo Electric Power (Tepco).

12h10 – Stockholm L’hostilité des Suédois au nucléaire a bondi après l’accident de Fukushima, le nombre de personnes favorables à la sortie de leur pays du nucléaire ayant soudain plus que doublé par rapport à 2008, selon un sondage publié par le quotidien Dagens Nyheter (DN).

10h50 – Fukushima Un vice-président de Tokyo Electric Power (Tepco), opérateur de la centrale accidentée de Fukushima, présente ses excuses à la population forcée d’évacuer les environs de l’installation nucléaire à cause des radiations.

10h15 – Berlin Le patron du numéro un allemand de l’énergie EON  estime que le risque de coupure d’électricité géante (« black-out ») a « nettement augmenté » en Allemagne après l’arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires, ordonné par le gouvernement.

10h00 – Lyon Les risques de retombées radioactives du nuage émis par la centrale japonaise de Fukushima sont a priori « négligeables » en France métropolitaine, confirme la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (Criirad).

9h30 – Fukushima Un camion doté d’un immense bras articulé part de la Chine vers le Japon, où il devrait être déployé à la centrale de Fukushima pour arroser et tenter de refroidir les installations nucléaires endommagées, annonce son fabricant chinois.

7h20 – Fukushima Les six réacteurs de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima disposent désormais d’une ligne électrique externe, après la pose d’un câble jusqu’au distributeur des unités 3 et 4,  indique l’Agence de sûreté nucléaire.

7h15 – Tokyo L’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo bondit en clôture de 4,36%, les investisseurs achetant des actions à prix cassés après le plongeon de la semaine dernière, sur fond d’espoirs pour la centrale nucléaire de Fukushima.

6h15 – Fukushima Le fabricant de réacteurs japonais Toshiba, dont les équipements sont installés à la centrale nucléaire Fukushima 1 endommagée par le séisme et le tsunami du 11 mars, assure déployer des moyens exceptionnels pour aider à sécuriser cette installation.

3h50 – Fukushima Les travaux de remise en état des systèmes de refroidissement de la centrale nucléaire de Fukushima reprend après avoir été interrompus la veille à la suite de dégagements de fumée, annonce l’opérateur Tepco.

3h40 – Singapour Singapore Airlines (SIA) va suspendre la moitié de ses vols entre la cité-Etat et Tokyo en raison d’une baisse de la demande causée par la crise nucléaire au Japon, indique la compagnie aérienne.

3h00 – Tokyo L’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo s’affiche en forte hausse de 2,94%  à la mi-séance, après une pause de trois jours.

2h00 – Osaka De la fumée grisâtre s’échappe des réacteurs 2 et 3 de la centrale nucléaire de Fukushima, rapporte l’agence Kyodo.

1h05 – Tokyo  La Bourse de Tokyo ouvre en forte hausse de 2,13%, après une pause de trois jours et onze jours après le séisme qui a entraîné une crise nucléaire au Japon.

00h55 – Osaka Le tsunami qui a endommagé la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi (N°1) au Japon mesurait au moins 14 mètres de haut,annonce son opérateur.

Lundi 21 mars :

23h40 – Bogota Quelque 200 Colombiens et Chiliensvont être du Japon vers l’Amérique du sud par un Boeing 767 de la Force aérienne colombienne, annonce une source officielle.

21h40 – Buffalo A l’usine General Motors (GM) une ligne de production est immobilisée car elle fabrique des moteurs pour une usine du sud des Etats-Unis où la production a été arrêtée par manque de pièces détachées en provenance du japon.

20h40 – Colmar Plusieurs membres allemands de la Commission locale d’information et de surveillance (CLIS) de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin)  suggèrent à la France de geler l’activité de la centrale, comme l’a fait l’Allemagne pour ses plus vieilles installations.

20h40 – Montréal Une partie de l’opposition québécoise et une coalition de groupes écologistes et scientifiques demandent la fermeture de l’unique centrale nucléaire de la province francophone, Gentilly II.

20h00 – Osaka Des niveaux anormalement élevés de substances radioactives sont détectés dans l’eau de mer près de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima, annonce l’exploitant Tepco.

19h45 – Fort-de-France Après le passage aux Antilles de masses d’air contaminées par l’accident nucléaire de la centrale de Fukushima, le préfet de région Martinique, Ange Mancini, estime que la Martinique n’est « pas en situation de crise », à propos.

19h30 – Fukushima Le site de la centrale japonaise de Fukushima et ses six réacteurs nucléaires n’étaient plus assurés depuis août 2010 pour les dommages causés aux installations elles-mêmes, mais l’étaient pour les dommages causés aux tiers, indique à l’AFP une source proche du dossier.

18h25 – Paris Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën annonce qu’une partie de sa production de moteurs diesel serait perturbée à compter de mercredi à cause d’une rupture d’approvisionnement auprès d’un de ses fournisseurs au Japon.

18h00 – Londres L’euro repartait à la hausse face au dollar, grimpant au-dessus de 1,42 dollar, porté par un regain de spéculations sur un resserrement monétaire anticipé en zone euro, tandis que le yen baissait toujours grâce à l’action concertée des pays du G7 pour enrayer son envolée.

16h45 – Bruxelles Le président de la Banque centrale européenne (BCE) Jean-Claude Trichet dit s’attendre à « une baisse importante » de l’activité au Japon avant une reprise, lors de son audition par la commission des Affaires économiques et financières du Parlement européen.

15h55 – Bruxelles Plusieurs ministres européens, réunis à Bruxelles pour discuter notamment de la crise nucléaire au Japon, soulignent l’importance d’impliquer les pays voisins de l’UE dans la réflexion sur l’amélioration de la sécurité des centrales.

15h25 – Fukushima L’Autorité américaine de régulation nucléaire (NRC)  estime que la situation semble « stabilisée dans les réacteurs 1, 2 et 3 », de la centrale nucléaire de Fukushima, « qui ont sans doute subi des dégâts au niveau du coeur des réacteurs ».

15h15 – Bruxelles Le commissaire européen à l’Energie Günther Oettinger, critiqué par la France notamment pour son évaluation jugée trop alarmiste de la crise nucléaire au Japon, assure n’avoir pas voulu créer la panique, mais refuse de minimiser les événements.

15h10 – Paris L’Institut de veille sanitaire (Invs) organise un recensement de tous les Français présents au Japon après le séisme du 11 mars, pour conduire éventuellement un suivi médico-psychologique, voire mener des investigations épidémiologiques.

15h00 – Paris Le ministère des Affaires étrangères annonce qu’il renforce son assistance au Japon (détails sur le site du ministère)

14h00 – Corée du Sud L’investisseur milliardaire américain Warren Buffett estime que le tremblement de terre dévastateur du Japon est le genre d’événement extraordinaire qui crée une opportunité d’achat d’actions de sociétés japonaises, lors d’une conférence de presse.

13h50 – Fukushima La contamination locale au Japon sera à traiter « pendant des dizaines et des dizaines d’années », prévient l’Autorité de sûreté nucléaire française (ASN).

13h05 – Paris Les retombées radioactives du nuage émis par la centrale de Fukushima, qui pourrait atteindre les territoires français dans les prochains jours, resteront « à des niveaux extrêmement bas » et seront « sans aucune conséquence » sur la santé, assure l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

12h55 – Manille Les épinards et le lait contaminés par des radiations au Japon peuvent être consommés, assure un porte-parole de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Asie et le Pacifique. « Il doit être souligné qu’une exposition de courte durée aux niveaux de radiations relevés sur les épinards contaminés ne pose pas de risque pour la santé à court terme », indique Peter Cordingley à l’AFP. « La même chose pour le lait, cela ne pose pas de risque pour la santé ».

12h45 – Paris Les autorités japonaises décline l’offre française d’envoi de robots spécialisés pour intervenir dans la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, jugeant ces engins « inadaptés » à la situation indique l’Autorité de sûreté nucléaire française (ASN).

12h40 – Paris Les voyagistes français prolongent jusqu’au 30 avril le report des départs vers le Japon.

12h25 – Vienne Le directeur général de l’AIEA, Yukiya Amano, estime qu’il ne fait « aucun doute » que la crise nucléaire au Japon sera « surmontée efficacement ».

11h20 – Fukushima Une fumée blanche commence à s’échapper du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Fukushima mais celle qui sortait du réacteur 3 s’est arrêtée,  indiquent les médias et l’Agence de sûreté nucléaire.

10h00 – Japon Le lait et deux sortes de légumes verts produits dans quatre préfectures proches de la centrale nucléaire de Fukushima, sont  interdits à la vente en raison d’un niveau anormalement élevé de radioactivité, annonce le porte-parole du gouvernement japonais.

9h00 – Fukushima De la fumée s’échappe du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima (nord-est du Japon) et une partie du personnel qui se trouve à proximité a reçu l’ordre d’évacuer, annonce l’opérateur Tokyo Electric Power (Tepco).

8h40 – Osaka Le premier ministre japonais, Naoto Kan, estime que la situation à la centrale de Fukushima s’améliore peu à peu alors que des pompiers et des techniciens s’activent jour et nuit pour éviter un accident majeur, rapporte l’agence de presse Kyodo.

7h11 – Zurich Le réassureur helvétique Swiss Re estime les coûts occasionnés par le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon à 1,2 milliard de dollars, mais ce chiffre pourrait être révisé à la hausse, annonce-t-il.

6h00 – Osaka La salle de contrôle du réacteur 2 de la centrale accidentée de Fukushima pourrait être en partie remise en service ce lundi, annnonce un responsable de l’Agence de sûreté nucléaire.

3h15 – Osaka Le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon le 11 mars pourraient coûter à l’économie du pays 235 milliards de dollars (165 mds d’euros), soit 4% de sa production nationale, indique la Banque mondiale.

0h40 – Osaka Un niveau d’iode radioactif plus de trois fois supérieur à la limite légale est relevé dans l’eau d’un village situé à 40 km de la centrale nucléaire de Fukushima, indique le gouvernement.

Publicités