Aucun charnier à Abobo !!

Côte d’Ivoire : « Aucun charnier » à Abobo (Onuci)

Choi Young-jin, Représentant spécial de Ban Ki-moon en Côte d’Ivoire (DR)

(AfriSCOOP Abidjan) — Une enquête de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire ( ONUCI) n’a trouvé « aucun charnier » dans le secteur N’Dotré, sis entre les quartiers d’Abobo et Yopougon, respectivement situés au nord et nord ouest de la ville d’Abidjan, selon un communiqué rendu publique jeudi par la représentation onusienne.
Les « allégations » de présence d’un charnier dans cette zone de N’dotré s’avèrent donc fausses, alors que la communauté internationale avait été alerté sur l’amassement présumé, en février, de corps de personnes civiles.
Ces personnes auraient été victimes d’exactions et de tueries sommaires d’après ces allégations non confirmées.
A l’éclatement de la polémique sur la présence présumée d’un charnier à N’Dotré, l’ONUCI avait indiqué qu’elle était dans l’incapacité d’infirmer ou de confirmer l’information.
Mais il faut dire que l’ONUCI était « empêchée » à ses dires par les forces loyales à M. Laurent Gbagbo d’accéder au lieu du charnier.
Le gouvernement de M. Gbagbo avait simplement démenti la présence d’un charnier, disant que les ennemis du régime ne parviendront pas à faire un « montage » sur son dos.
« Si en 2000, ça n’a pas marché, ce n’est pas en 2011 que ça marchera », avait clamé le ministre de l’Intérieur Emile Guiriéoulou ; proche du président Gbagbo, parlant des adversaires de ce dernier.Le ministre accusait le camp adverse de « fabriquer » des charnier en vue d’ « accabler » le régime de Laurent Gbagbo.
Publicités