300 Commandos de l’armée nigériane débarquent en CI

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRDAY7eZ5qvhWiiYX4PtTmLl2YuHu09T1s2R503iul6CHZH_li21g
Plus de 300 commandos de l’armée nigériane, qu’on appelle là-bas, les « gros bras », ont été déversés le mardi 15 mars 2011, à 18h, à l’aéroport de Bouaké, en provenance de Lagos. Selon les sources, au Nigéria, de INFOSCOTEDIVOIRE.NET qui nous livre cette information en exclusivité, ces tueurs de l’ECOMOG, ont été convoyés le mardi matin, dans 70 cars (bien comptés) à l’aéroport de Lagos. D’où ils ont décollé à bord d’un gros porteur militaire pour Bouaké, seconde ville de Côte d’Ivoire occupée par les terroristes de Dramane Ouattara qui endeuillent la Côte d’Ivoire depuis 2002.


Selon une autre source diplomatique très au fait de ce dossier mais qui désapprouve totalement ce qui se passe en Côte d’Ivoire, c’est de l’envoi de ces tueurs qu’ont discuté Dramane Ouattara et Jonathan Goodluck lors de sa toute récente visite à Abuja. On se souvient que la presse ivoirienne, proche de lui, avait annoncé, tambours battants, que de retour d’Addis-Abeba, le candidat malheureux à l’élection présidentielle ivoirienne, que la communauté internationale veut pourtant imposer à la Côte d’Ivoire, a effectué une escale au Nigéria. Eh bien, le « cadeau » que Goodluck a promis à Ouattara est bien arrivé en terre ivoirienne !


Les 300 tueurs commandos de l’armée nigériane que Jonathan Goodluck, vient d’envoyer ont pour mission, en liaison avec l’ONUCI et la Licorne, de travailler à l’installation immédiate au pouvoir d’Etat de Dramane Ouattara. Cette information d’une extrême gravité pour la lourde responsabilité que prend Jonathan Goodluck dans le conflit ivoirien, a été confirmée par une autre de nos sources, proche de l’ONUCI, mais qui désapprouve totalement la folie meurtrière qui s’est également emparée du représentant spécial de Ban Ki-moon en Côte d’Ivoire, Young J. CHOI.


On le voit bien, le limogeage du général Hafiz, le chef d’Etat-Major bangladeshi de l’ONUCI, jugé trop timide selon les plans de Barack Obama et Nicolas Sarkozy, et accusé d’être à l’origine des fuites dans la presse, n’empêchera pas de disposer d’informations de première main. Il faut en convenir donc, il y aura sans doute un terrible bain de sang en Côte d’Ivoire, si les soutiens extérieurs de cette bande de comploteurs et impérialistes n’arrêtent pas maintenant leurs plans diaboliques que Dieu, lui-même, aide à démasquer chaque jour.


Les Ivoiriens vont se défendre et nombre de ces 300 soldats nigérians qui ne connaissent même pas le terrain ivoirien vont périr ici, comme les commandos sénégalais ou burkinabé et autres français, à vouloir défendre une cause si injuste. Car la majorité des Ivoiriens vomissent Dramane Ouattara. Ils n’accepteront jamais l’installation à la tête de ce pays de cet homme, bourreau des paisibles Ivoiriens depuis 2002, qu’ils n’ont pas voté et qui a donc perdu le second tour de l’élection présidentielle du 28 novembre 2010 face à Laurent Gbagbo.

Nialamanson Ateignan
Source: Infoscotedivoire.net
Publicités