Multilatéralisme de façade

De l’interventionnisme militaire
ThéO a publié sur Agoravox une excellente analyse dont la conclusion qualifie l’action de la France dans la crise ivoirienne de «multilatéralisme opportuniste»: cette approche revient en effet à “enrôler l’ONU et les grandes puissances dans des batailles qui ne visent pas à préserver la paix et la sécurité internationales, mais les intérêts et le rang de la France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils