Epouse préparation à l’enlèvement

Eglise
Eglise (Photo credit: didier.bier)

C291 Source de Vie http://www.sourcedevie.com© SdV – Toute reproduction autorisée et même encouragées le 17/12/2007

Ce texte est la mise par écrit d’un message donné oralement par Henri VIAUD-MURAT, message qui a été enregistré sur cassette audio. Afin de garder la spontanéité de ce qui a été donné, la mise par écrit a été faite en conservant l’intégralité de l’enregistrement oral, sauf quelques modifications mineures qui étaient nécessaires à la compréhension du texte écrit.

Comment l’Epouse doit se préparer au retour du Seigneur (étude du livre de l’Apocalypse) Message pour l’église d’Ephèse. Ceux qui ont abandonné leur premier amour seront-ils enlevés ?
Message donné à Cayenne (Guyane française) en novembre 2006 – Message n° 1

Lisons dans le livre de l’Apocalypse au chapitre 1 et au verset 13 : « Je vis… au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait au Fils de l’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine. Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche,comme de la neige ; ses yeux étaient comme une flamme de feu ; ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il eût été embrasé dans une fournaise ; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants ; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force ». Voilà  veut se révéler à son Eglise. Voilà la vision qu’il veut que nous ayons.Chaque fois que Dieu se révèle de cette manière, l’Eglise se prosterne dans la repentance. c’est qui est arrivé à Esaïe. Quand il a vu Jésus dans le temple, il a dit : « Malheur à moi, je suis perdu,car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j’habite au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures » (Esaïe 6:5). Lui le prophète ! Pour que nous puissions frères et soeurs, nous repentir etnous préparer, il faut que nous ayons devant nos yeux cette révélation de Jésus dans sa gloire, dans sasainteté. L’or, la laine blanche, tout cela représente la gloire et la sainteté de Jésus. Si nous n’avons pas cette révélation de Jésus, qui donne la crainte de Dieu, nous n’allons pas pouvoir nous préparer comme nous le devons. Et Jésus, dans les derniers temps, va se révéler de cette manière, à ceux qu’ il aiment et à ceux qui comme Jean sont véritablement les brebis du Seigneur.Deux femmes sont actuellement en train de se préparer. La première femme est l’épouse de Jésus. Elle ne pense qu’à une chose : se sanctifier pour la venue de Jésus. Elle va se laisser travailler.Elle va se laisser reprendre. Elle va se laisser remplir du Saint-Esprit. L’autre est appelée la prostituée dans le livre de l’Apocalypse. C’est celle qui a l’apparence, mais qui n’a pas la réalité intérieure. Et les deux se retrouvent dans toutes les églises. Le bon grain et l’ivraie vont être mélangés jusqu’au jour du jugement, dans chaque église. Ce serait merveilleux si toutes les églises étaient composées uniquement de membres de l’épouse de Jésus. Mais Jésus dit que jusqu’à la fin les deux seront mélangés : ceux qui appartiennent à l’épouse et qui entendent la voix de Jésus, et ceux qui appartiennent à la fausse Eglise, qui n’auront que l’apparence, mais qui ne vont pas se préparer.Lisons plus loin, Apocalypse 1, verset 17 : « Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant : Ne crains point ! Je suis le premier et le dernier, le vivant. J’étais mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts. Ecris donc les choses que tu as vues, et celles qui sont, et celles qui doivent arriver après elles, le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept chandeliers d’or. Les sept étoiles sont les anges des sept églises, et les sept chandeliers sont les sept églises ». Un chandelier, c’est quelque chose qui porte la lumière : « Vous êtes la lumière du monde »(Matthieu 5:14) dit Jésus à ses disciples. Et les étoiles, ce sont les anges, ou les messagers, ou les gardiens des églises. En fait, ils représentent l’Eglise de Jésus-Christ.Ensuite, le Seigneur parle à son Eglise. Il déverse son coeur. Il veut que tout soit mis à nu, pourque son Eglise ne puisse pas dire : « Seigneur tu ne m’as pas prévenue ! Seigneur si j’avais été prévenue, je me serais préparée. » Et c’est pour cela que le Seigneur dit à son Eglise : « Lis ces paroles !Médite-les ! Etudie-les ! » Les chapitres 1 à 3 de l’Apocalypse devraient être une lecture et une méditation constantes, non seulement pour nous préparer, mais pour nous exhorter les uns les autres à nous préparer. Bien sûr toute la Parole de Dieu nous a été donnée pour nous préparer, pour nous exhorter. Quand Jésus dit de lire ces paroles, ce n’est pas seulement les trois chapitres du début de l’Apocalypse, c’est toute la Parole, mais tout particulièrement ces chapitres-là, parce que c’est la voix de Jésus dans les derniers temps à son Eglise, pour lui montrer ce qu’il lui reproche, pour lui montrer ce qu’elle doit faire pour être prête. Et à chacune il dit : « Que celui qui a des oreilles entende ce quel’Esprit dit aux églises ». Avec les oreilles du coeur !Alors regardons, ou commençons à regarder ce qu’il dit à la première. La première église, tout au début, était une église remplie de la présence et de la gloire de Dieu, nous le voyons au début de l’Eglise primitive, au début du livre des Actes. Les quatre premiers chapitres des Actes nous montrent quelle était cette église. C’était la crainte qui s’emparait de tous, c’était les signes, les prodiges, les miracles au milieu du peuple de Dieu. C’était des manifestations surnaturelles de Dieu, du Saint-Esprit qui dirigeait son Eglise en permanence, directement : c’était la gloire de Dieu ! C’était l’ombre de Pierre qui passait sur les malades, et tous étaient guéris. Voilà ce que nous allons retrouver dans l’ Epouse, dans les derniers temps. Je le crois de tout mon coeur, parce qu’il ne peut pas y avoir la présence de Dieu au milieu de son Epouse, sans avoir tous ces signes-là. D’abord la sainteté et en même temps les signes véritables, parce que dans l’Eglise prostituée il y aura aussi des miracles, des signes dont parle Paul dans la deuxième épître aux Thessaloniciens. Mais ce seront des miracles et des signes mensongers. Et nous devons bien avoir le discernement de Jésus pour distinguer les deux.Cette Eglise était remplie de la gloire de Dieu. Peu à peu, avec le temps qui passe, cela va changer. On le voit déjà au début d’Actes 5, quand Ananias et Saphira ont péché, ils ont laissé l’hypocrisie et l’amour de l’argent entrer dans leur coeur. Et le jugement de Dieu a été immédiat, parce que la présence de Dieu est toujours puissante. Nous retrouverons la même chose à la fin des temps :une action puissante de Dieu pour bénir son Epouse, pour lui donner tout ce que Dieu a en réserve, etdes jugements terribles sur ceux qui essaient de s’introduire dans l’Epouse, mais avec l’esprit d’Ananias et de Saphira. Nous retrouverons les mêmes choses. Et c’est cela qui donnera la crainte de Dieu à tous les enfants du Seigneur.Cette église, Ephèse, la première, au chapitre 2 de l’Apocalypse, au verset premier, avait vraiment bien commencé. Quand vous voyez l’épître de Paul aux Ephésiens, c’est une épître magnifique, qui s’adressait à une église magnifique. La deuxième épître aux Ephésiens, c’est celle que nous trouvons dans le livre de l’Apocalypse, c’est la lettre que Jean envoie à l’église d’Ephèse, qui lui dit ceci : « Ecris à l’ange de l’Eglise d’Ephèse : voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d’or (celui qui marche au milieu de son Eglise) : je connais tes oeuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants ; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs ; que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t’es point lassé ».Quand on lit cette description, on peut se dire : « Mais c’est une église magnifique ! J’aimerais bien que toutes les églises soient décrites par Dieu comme ce que nous venons de lire. » Et pourtant Jésus lui dit au verset 4 : « Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour ». On pourrait dire : « Jésus ne lui reproche que cela ? » Oui ! Parce que tu peux avoir toutes ces oeuvres, toutes ces bonnes choses, cette persévérance, ce discernement pour rejeter les faux apôtres, ne pas supporter les méchants, les pécheurs, ne pas t’être lassé, mais tu n’as plus en toi cet amour qu’il y avait au début. L’église d’Ephèse avait perdu cet amour que l’on voit au début des Actes des apôtres.Le premier amour, c’est l’amour premier. C’est un amour où on met Jésus en tout premier dans la vie, où on a une consécration complète, où on ne pense qu’à une chose, c’est au Seigneur Jésus, à son royaume, et tout le reste est secondaire. C’est ce qui manquait aux vierges folles. Vous vous rappelez la parabole des vierges folles et des vierges sages, dans Matthieu 25 ? Dix vierges, qui représentent l’Eglise. Cinq étaient sages, cinq étaient folles. Toutes se sont endormies. Toutes se réveillent, au moment où le Seigneur est en train d’arriver. Qu’est-ce qui faisait la différence entre les sages et les folles ? Toutes étaient vierges, nées de nouveau. Toutes avaient leur lampe allumée, c’est à-dire que le Saint-Esprit brillait dans leur esprit régénéré. Mais ce qui faisait la différence entre les sages et les folles, c’est que les sages avaient en plus une réserve d’huile, et les autres n’avaient pas une réserve suffisante pour tenir jusqu’au bout. Les premières étaient remplies du Saint-Esprit, pas seulement dans leur esprit, mais dans leur âme et dans leur vie pratique. La réserve, c’est ce supplément du Saint-Esprit, qui me permet vraiment dans mon âme, dans mes pensées, dans mes désirs, dans mes sentiments, d’être rempli du Saint-Esprit. Les autres étaient nées de nouveau, elles étaient vierges, elles avaient le Saint-Esprit, leur lampe était allumée, mais la réserve de Saint-Esprit n’était pas suffisante. En d’autres termes, elles n’étaient pas pleinement remplies, elles avaient perdu leur premier amour.Quand tu es rempli du Saint-Esprit, tu es rempli de l’amour de Jésus, de l’amour pour Lui, de l’amour pour sa Parole, de l’amour pour les frères, de l’amour pour le monde perdu. Quand tu es rempli du Saint-Esprit, tu es plein de tout cela. Et qu’est-ce qu’il faut pour être plein du Saint-Esprit ?Il y a seulement deux conditions pour être plein du Saint-Esprit. La première condition, c’est que Dieu donne son Esprit seulement à ceux qui le lui demandent. Alors, dites lui : « Seigneur, j’ai besoin d’être rempli de ton Esprit. Je t’en supplie remplis-moi de ton Saint-Esprit. Remplis-moi, c’est la seule chose qui compte pour moi et pour Toi, remplis-moi ! Je t’ouvre tout grand mon coeur, et je désire que tu me remplisses de toi, de ton Esprit. » Vous pensez que Dieu ne va pas exaucer cette prière ? Il est le premier à vouloir l’exaucer. Si nous ne sommes pas remplis, c’est que nous n’avons pas demandé à Dieu de nous remplir. Il ne va pas nous remplir de force.Et la deuxième condition : Dieu donne son Esprit seulement à ceux qui lui obéissent, à ceux qui ont un coeur obéissant. Cela ne veut pas dire que Dieu donne son Esprit seulement à ceux qui sont parfaits en tous points ! Ceux qui lui obéissent, ce sont ceux qui ont un coeur bien disposé, qui disent : »Seigneur, je veux t’obéir. Mais je sais que pour t’obéir, il faut que je connaisse ta Parole. Si j’ai des choses que j’ignore, montre-les moi Seigneur. S’il y a des choses dans ma vie qui sont de la désobéissance, je t’en supplie, fais la lumière Seigneur ! Montre-moi, je veux régler cela. » Dieu veut que tous les hommes lui obéissent. Mais si je veux désobéir à Dieu, Dieu ne va pas me forcer à lui obéir.Donc, cette Eglise d’Ephése, qui était remplie, qui avait demandé à Dieu de la remplir, qui obéissait à Dieu, parce qu’elle avait un amour premier pour Jésus, elle a perdu son premier amour.Elle a gardé les bonnes oeuvres. Elle a gardé sûrement un bon enseignement. L’enseignement devait être sûrement parfait, puisqu’elle a pu discerner les faux apôtres, les méchants, et les écarter. Elle avait plein de zèle, elle faisait plein de bonnes choses. Sûrement qu’elle évangélisait. Elle ne s’est pas lassée. Elle a même souffert, elle était persécutée. Elle avait de la persévérance. Mais, elle n’avait plus le premier amour, elle l’avait perdu.Et Jésus lui dit : « Repens-toi !». Il ne s’agit pourtant pas de chrétiens qui vivent ouvertement dans des péchés grossiers. Il s’agit simplement de chrétiens, qui ont perdu leur premier amour, qui ne sont pas remplis du Saint-Esprit. Si Jésus dit à quelqu’un : « Repens-toi », et qu’il ne veut pas se repentir, est-ce que vous pensez vraiment, que si la dernière trompette sonne à ce moment-là, celui-là va partir ? Si Jésus lui dit : « Repens-toi » et qu’il ne se repent pas, il ne partira pas. Parce que c’est tellement facile pour Dieu, de remplir à nouveau Ses enfants du premier amour. C’est facile ! Si j’ouvre mon coeur, Dieu est désireux, le premier, de déverser son amour et son Esprit en moi. Donc, si je ne suis pas rempli de son amour et de son Esprit, c’est : soit que je ne l’ai pas vraiment demandé à Dieu de tout mon coeur, soit que je persévère quelque part dans une désobéissance. Et si je persévère dans une désobéissance, est-ce que je peux être vraiment rempli du Saint-Esprit ? Je ne peux pas.Mais, si j’ai demandé honnêtement à Dieu : « Fais la lumière en moi », et qu’il me montre quelque chose, je vais tout de suite demander pardon, et tout de suite je dis : « Seigneur, je vais mettre cela en règle. »Si je suis en train de tricher avec mes impôts, si je suis en train de faire quelque chose d’illégal,alors que Dieu me demande de respecter les autorités, de respecter la loi, si je vis en concubinage depuis dix ans avec quelqu’un, et que je n’ai pas régularisé cela devant Dieu et devant les hommes, et devant la loi des hommes qui est la nôtre aujourd’hui, est-ce que j’ai vraiment un coeur obéissant ? Je donne quelques exemples, mais on en verra d’autres. Si j’ai encore l’amour de l’argent qui est une idolâtrie, est-ce que j’ai le premier amour de Jésus dans mon coeur ?Et dans son amour, Jésus dit au verset 5 : « Souviens-toi donc d’où tu es tombé ». « Tu occupais cette position élevée avec moi, pleine du Saint-Esprit, pleine de foi. Tu es tombé parce que tu as perdu ce premier amour ». « Souviens-toi d’où tu es tombé, repens-toi ». « Demande pardon et reprends tout de suite ta place ». C’est vite fait de se repentir et de reprendre notre place dans le Seigneur. Cela ne demande pas des heures, des jours et des mois. C’est maintenant que cela doit être fait. « Et pratique tes premières oeuvres » c’est-à-dire « sois à nouveau rempli de mon premier amour et de ma foi que tu avais avant. Et alors, ce sera suivi des oeuvres qui correspondent à l’amour premier et à la foi que tu avais avant et que tu as perdus ». « … sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes ». Il dit encore une deuxième fois : « Repens toi».Le chandelier, c’est la lumière de la véritable Eglise, celle qui est vraiment remplie d’huile et allumée. Si Dieu dit : « J’ôterai le chandelier de sa place », qu’est-ce que cela veut dire ? Si Dieu parle à une église comme celle-ci, en lui disant : « Retrouvez tous votre premier amour « , ceux qui sont vraiment les brebis du Seigneur vont entendre Sa voix, mais à ceux qui n’entendent pas Sa voix ou quine veulent pas se repentir, Jésus leur dit : « Si tu ne te repens pas, je vais enlever du milieu de toi le chandelier ». Cela veut dire que tous ceux qui sont remplis du Saint-Esprit partiront. Il ne va rester dans l’église qu’une apparence creuse. Il y a de plus en plus de chrétiens dans le monde entier qui ont dû quitter les églises, parce que Jésus n’y était plus présent. C’est ce qui se passe dans la fin des temps.Il y a encore quelques rares églises dont le chandelier est encore présent, et brille encore, parce que dans leur grande majorité, tous reçoivent la Parole et sont fidèles. Là, ce sont les infidèles qui doivent partir. Mais si la majorité de l’église n’écoute pas et ne se repent pas, Dieu va faire sortir les chrétiens qui sont spirituels, qui veulent vraiment marcher avec Dieu, mais qui ne peuvent pas. Ils sont bloqués dans leur marche pour avancer avec le Seigneur, parce que le premier amour pour Jésus n’est pas la caractéristique des conducteurs de cette église, de ce groupe.Ce sont des choses sérieuses. Ce sont des choses qui nous concernent personnellement en tant qu’individu, mais aussi en tant qu’église, puisqu’il parle à l’église. Et l’église, ce n’est pas seulement une personne. L’église locale est un corps, et une cellule du corps de Christ. Il parle à l’église d’Ephèse. C’est comme si Jésus parlait à votre église locale. Mais s’il y en a qui ont besoin de se repentir et de retrouver le premier amour, écoutons la voix de Dieu. Repentons-nous ! Demandons à Jésus de nous montrer si notre amour actuel est vraiment le premier amour, un amour total, une consécration totale, et un désir total de dire : « Seigneur, tu sais que je veux t’obéir, et tu sais que je veux être rempli de toi. » Et Dieu va honorer cette prière et y répondra. Alléluia.Je vais terminer avec ce qu’il dit encore à l’église d’Ephèse au verset 6 : « Tu as pourtant ceci (ah, il y a quand même encore quelque chose de bon, que le Seigneur apprécie), c’est que tu hais les oeuvres des Nicolaïtes, oeuvres que je hais aussi ». On ne sait pas exactement ce que sont les oeuvres des Nicolaïtes, mais on peut en avoir une idée, par la signification du mot grec « nicolaïtes » : « nico »veut dire la victoire en grec, et « laïte » veut dire le peuple. « Nicolaïte » veut dire la victoire du peuple,la victoire des hommes, par opposition à la victoire de Dieu. Les oeuvres des Nicolaïtes : ce sont les oeuvres de ceux qui écoutent les opinions des hommes, et qui mettent en avant les traditions et les opinions des hommes, plutôt que la Parole de Dieu.Et je crois qu’il y a une chose qui va vraiment empêcher l’action du Saint-Esprit au milieu de son Eglise, c’est l’incrédulité. C’est pour cela que je mets l’accent sur la foi. L’incrédulité est causée par les traditions des hommes et non pas par la pure Parole de Dieu. Jésus avait les mêmes problèmes avec les Juifs de son temps. Il leur disait : « Vous annulez ainsi la Parole de Dieu au profit de votre tradition » (Matthieu 15:6). Et à cause de cela, le Saint-Esprit était bloqué. Il ne pouvait pas aller jusqu’au bout. Et en plus cela débouchait sur des choses qui étaient très graves, le compromis avec le péché, des pratiques, des tolérances que Dieu ne peut pas admettre. Et Dieu a de la haine pour tout ce qui est un compromis avec sa Parole. C’est aussi pourquoi cette Eglise, même si elle rejetait les oeuvres des Nicolaïtes, quand elle disait à Dieu : « Seigneur, c’est ta Parole qui compte en premier », en fait dans son coeur, elle avait perdu son premier amour. C’était donc quelque chose qui était plutôt sur ses lèvres que sur son coeur. On peut être très strict sur la Parole de Dieu, mais il faut que notre coeur aussi soit tout entier pour le Seigneur.« Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises : A celui qui vaincra (le voilà le fils qui sort de la femme, le vainqueur qui monte) celui qui vaincra (c’est-à-dire qui va retrouver son premier amour), je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu ». Celui-là va se nourrir abondamment de Jésus, qui est l’arbre de vie, de sa Parole de vie, de son Esprit de vie, il en sera rempli. Et celui-là va monter au son de la dernière trompette.J’en reste là pour ce matin, je vais simplement terminer par la prière : « Seigneur ta Parole est Esprit et Vie, et nous voulons la recevoir dans des coeurs ouverts, grands ouverts, moi le premier,Seigneur. Je te remercie pour toutes tes brebis, pour tous tes enfants fidèles, pour tous ceux qui aiment ton nom, pour tous ceux qui se sanctifient et qui se préparent, et qui veulent recevoir même tes reproches, avec joie, parce que nous savons Seigneur, que quand tu as quelque chose à nous reprocher, c’est pour nous relever, c’est pour nous encourager, c’est pour nous remplir de toi, nous remplir de ce premier amour, si nous l’avons perdu. Et ma prière, c’est pour tous ceux qui ici auraient perdu ce premier amour, que tu le leur redonnes Seigneur en abondance, que tu puisses maintenant même ouvrir les coeurs, faire la lumière et montrer à chacun, où nous en sommes. S’il y a quelque chose que tu nous reproches Seigneur, si nous avons laissé le premier amour que tu nous demandes d’avoir, cet amour premier pour toi, pour ta Parole, pour ton Esprit, bénis-nous Seigneur, je t’en prie,et remplis-nous à nouveau de ton Saint-Esprit, qui est amour, qui est sainteté. Redonne-nous à nouveau Seigneur, ce feu divin, pour te mettre toujours et partout à la première place, et pour te suivre le regard fixé sur toi. Seigneur, nous recevons ta bénédiction et nous t’en remercions, dans le nom de Jésus-Christ, amen.

Publicités