you're reading...
Crise financière

Cornaquer ou disparaître


Dialogue Direct FPI-Alassane

Les dirigeants actuels du FPI ont décidé d’aller en convention le 29 avril prochain. A l’ordre de cette grande rencontre de concertation des sujets importants pour se donner les ressources morales nécessaires de poursuivre la lutte pour la démocratie. Parmi les préoccupations qui occuperont les invités: La problématique de la dynamique unitaire avec tous les alliés politiques et de la société civile réunis au sein du CNRD (Congrès National de la résistance pour la démocratie). Ce regroupement politique né de l’idée de mettre ensemble toutes les forces politiques et civiles pour donner la réplique au RHDP, bat aujourd’hui de l’aile. Le fait même que ce soit le FPI qui aille dans cette période brûlante en convention pour parler entre autre de son rapport avec le CNRD, est en soi révélateur d’un souci au sein de cette organisation.

Dans la forme le Fpi avait déjà pris une certaine distance en délocalisant ses réunions au siège de campagne du président Laurent Gbagbo. L’élément n’a plus été concerné par les derniers problèmes du grand groupe. Sous la pression fiscale du pouvoir RHDP, le propriétaire du siège de Cocody-cité des arts vient de contraindre le CNRD à partir. Aujourd’hui le grand groupe bénéficie de la sollicitude de l’élément en prenant ses quartiers à Cocody Bonoumin au Siège de campagne du président Laurent Gbagbo. Dans le fond, il est déjà arrivé que le CNRD ne soit pas sur la même longueur d’ondes que le FPI. Ce qui en fait peut se comprendre puisqu’on est dans un assemblage de plusieurs partis. Seulement si le CNRD doit défendre son statut de grande locomotive, il lui faudra, selon les termes d’un ami apprendre à cornaquer le FPI qui est de facto devenu son tuteur.

Il n’est pas anodin de relever ce qui paraît être un détail structurel parce que dans le combat qui s’est engagé depuis le 11 avril 2011, il importe de savoir déterminer les priorités pour parler d’une seule et même voix. Les avantages du pouvoir diffèrent des contraintes de l’opposition. Le chaos des idées d’où peuvent jaillir certaines lumières de bonne gouvernance, se révèle souventes fois très nocif dans l’opposition. Le Fpi a décidé d’aller en convention pour prendre des décisions qui vont certainement influencer la démarche de tous les pro-Gbagbo dans les vingt prochains mois. Que fait le CNRD devant cette machine qui va se mettre en marche?

Joseph Marat

Infodabidjan.net

About these ads

À propos de Philippe Ehua

Un homme très très Occupy

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Voici une application gratuite pour votre mobile

Cellule44

Une application qui va vous permettre de nous suivre,il suffit de scanner le code ci-dessus

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Joignez-vous à 3  994 followers

Pour les droits des blogeurs

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 3  994 followers

%d bloggers like this: